Un piano accordé est tellement plus agréable à jouer et encore plus à écouter.  En effet, dans leurs efforts à créer un instrument au son le plus riche qui soit, les facteurs d’instruments de musique conçoivent et dessinent leur instrument en fonction qu’il soit joué au diapason.  Le piano n’échappe pas à cette règle et il a été conçu pour donner le maximum de sa richesse sonore quand il est au diapason.  Le diapason est la référence par laquelle tous les instruments s’accordent pour pouvoir jouer ensemble.

Pour pouvoir jouer à l’unisson, tous les instruments d’aujourd’hui sont accordés au diapason c’est-à-dire au LA 440Hz (Hz = Hertz, vibrations à la seconde).  Pour maintenir votre piano au diapason et pour votre confort personnel, vous devez voir à ce que le taux d’humidité de votre maison se situe toujours entre 35% et 60%.  En hiver, l’obligation de chauffer fait descendre dangereusement le taux d’humidité de nos maisons. En perdant son humidité le bois se rétrécit, donc les 5 centimètres d’épaisseur totale que représentent le chevalet et la table d’harmonie diminuent en volume

Clé d'accordage et diapason

abaissant ainsi la tension des cordes. Le piano descend. À l’inverse, les taux d’humidité de 90 à 100% rencontrés l’été, font augmenter l’épaisseur du chevalet et de la table d’harmonie en volume ayant pour effet de monter la tension des cordes. Le piano monte.   Eh oui!  Votre piano monte tout seul vers la fin de l’été, exactement comme si un accordeur l’avait accordé en augmentant la tension des cordes.

Parce qu’il descend plus qu’il ne remonte, le piano doit être accordé tous les ans. Après deux ans et plus sans qu’il n’ait été  accordé, le piano a besoin de deux accordages pour le remettre au diapason.  C’est pour cette raison qu’au Québec, on ne peut « sauter » une année sans faire accorder son piano pour économiser puisqu’on devra de toute façon payer pour deux accordages l’année suivante.  Notez aussi que vous ne gaspillerez jamais un accordage en pensant que vous auriez pu attendre.  Votre piano se nourrit de chacun des accordages qu’il reçoit.  Plus vous le faites accorder, mieux il sonnera, plus stable sera son accord et plus vous l’apprécierez parce qu’il sera à son maximum.  Je pourrais même aller jusqu’à le comparer avec votre automobile.  Vous ne songeriez jamais à sauter un changement d’huile n’est-ce pas?

J’habite depuis peu à Magog près de Sherbrooke mais je retourne régulièrement à Montréal pour honorer mes clients réguliers donc n’hésitez pas à m’appeler même si vous êtes de la région montréalaise.  Bien sûr, je couvre facilement toute la région des Cantons de L’Est.

Mon tarif est de $120 pour un accordage régulier.  Donc, suivant le texte qui précède, si votre piano n’a pas été accordé depuis quelques années, il y a de fortes chances qu’il ait besoins de deux accordages donc, $110 X 2 = $220.  Ces tarifs ne couvrent pas les réparations mécaniques ou autres ajustements mécaniques.

Mario Bruneau

© Copyright – 1997 – Tous droits réservés

Étiqueté avec:

Classé sous: AccordageSoinsTrucs et Astuces

Vous aimez cet article? Inscrivez-vous au Flux RSS pour en avoir plus!