Le piano est le roi des instruments de musique.  Inventé en 1709 par l’Italien Bartolomeo Cristofori (1655-1731), c’était le premier instrument à clavier possédant la capacité de jouer avec des nuances dynamiques d’où son nom pianoforte (piano = doux,  forte = fort).  Alors instrument délicat, il passa par plusieurs améliorations pour devenir l’instrument riche et puissant que l’on connaît aujourd’hui.

Le perfectionnement de son mécanisme qui passa de simple échappement à double échappement, l’augmentation de la tension des cordes grâce à l’ajout du cadre en fonte, le croisement des cordes pour permettre un maximum de longueur de corde sans augmenter la dimension totale de l’instrument ne sont que quelques exemples de son évolution.  La complexité de sa construction, la science impliqué dans sa facture et le délicat équilibre entre les forces qui contribuent à sa sonorité ne sont pas étranger à l’intimidation qu’il inspire aux pianistes.  À la fois respecté par ces derniers, il reste néanmoins l’instrument le moins connu de ses interprètes d’où les nombreux mythes entourant sa construction.

Harmonisation des marteaux de pianosLe consommateur désireux d’acquérir un piano n’a d’autres choix que de faire confiance au « vendeur » puisque l’opinion d’un pianiste ou du « professeur » sera forcément subjective.  L’ami pianiste sera cependant très utile pour juger de la sonorité d’un instrument quand on ne peux en jouer soi-même.

Après la maison et la voiture, le piano est le troisième achat d’importance encouru par une famille.  Il est donc important de bien le choisir.  Il sera alors un investissement. Dû à sa longévité, c’est un patrimoine familial légué de générations en générations.  Les petits enfants de vos enfants en profiteront encore.  La famille entière peut toujours compter sur ce généreux instrument pour animer les fêtes, les occasions spéciales ou pour ensoleiller le quotidien.

En effet, contrairement aux instruments où le musicien doit d’abord apprendre à produire un son convenable avant d’interpréter une pièce de musique, le piano sonne toujours bien, quelques soient les notes choisies, puisque c’est au technicien-accordeur qu’incombe la tâche de bien le faire sonner.  L’apprentissage et le contact de votre enfant avec la musique est ainsi rendu plus facile.  Les enfants ont une capacité auditive de beaucoup supérieure à celle de l’adulte.  Ils sont trés sensibles à la sonorité d’un instrument.  Leur offrir un mauvais piano ne fera que décourager un musicien en herbe.

Un bon piano trouvera toujours sa place dans la maison.  Même si personne de la famille n’en joue, il sera apprécié à l’occasion de la visite d’un oncle ou d’une amie concertiste et c’est là que vous vous féliciterez de votre achat.

Le piano est un des plus beaux patrimoines familiaux.

Il suit votre famille sur plusieurs générations.

Mario Bruneau

© Copyright – 1997 – Tous droits réservés

Étiqueté avec:

Classé sous: GénéralHistoire

Vous aimez cet article? Inscrivez-vous au Flux RSS pour en avoir plus!