(819) 769-1407

Pour la promotion de l’harmonie dans l’univers…

faites accorder votre piano!

Clé d'accordage, ruban de tempérament et diapason

Ne faites pas accorder votre piano parce qu’il est faux,

faites-le accorder pour qu’il reste juste !

 

Mario Bruneau en stage à Vienne

A Vienne en 2007 lors de mon stage de perfectionnement.

Au cours de mes 35 années de carrière comme accordeur technicien de piano, j’ai eu l’occasion d’écrire quelques articles pour différents journaux et revues. Vous les retrouverez sur cette page avec en plus, quelques réflexions et nouvelles.

INTRODUCTION AU PIANO

Le piano est le roi des instruments de musique. Inventé en 1709 par l’Italien Bartolomeo Cristofori (1655-1731), c’était le premier instrument à clavier possédant la capacité de jouer avec des nuances dynamiques d’où son nom pianoforte (piano = doux, forte = fort).

Alors instrument délicat, il passa par plusieurs améliorations pour devenir l’instrument riche et puissant que l’on connaît aujourd’hui. Le perfectionnement de son mécanisme qui passa de simple échappement à double échappement, l’augmentation de la tension des cordes grâce à l’ajout du cadre en fonte, le croisement des cordes pour permettre un maximum de longueur de corde sans augmenter la dimension totale de l’instrument ne sont que quelques exemples de son évolution.

La complexité de sa construction, la science impliqué dans sa facture et le délicat équilibre entre les forces qui contribuent à sa sonorité ne sont pas étranger à l’intimidation qu’il inspire aux pianistes. À la fois respecté par ces derniers, il reste néanmoins l’instrument le moins connu de ses interprètes d’où les nombreux mythes entourant sa construction.

Le consommateur désireux d’acquérir un piano n’a d’autres choix que de faire confiance au « vendeur » puisque l’opinion d’un pianiste ou du « professeur » sera forcément subjective. L’ami pianiste sera cependant très utile pour juger de la sonorité d’un instrument quand on ne peux en jouer soi-même.

Après la maison et la voiture, le piano est le troisième achat d’importance encouru par une famille. Il est donc important de bien le choisir. Il sera alors un investissement. Dû à sa longévité, c’est un patrimoine familial légué de générations en générations. Les petits enfants de vos enfants en profiteront encore. La famille entière peut toujours compter sur ce généreux instrument pour animer les fêtes, les occasions spéciales ou pour ensoleiller le quotidien.

En effet, contrairement aux instruments où le musicien doit d’abord apprendre à produire un son convenable avant d’interpréter une pièce de musique, le piano sonne toujours bien, quelques soient les notes choisies, puisque c’est au technicien-accordeur qu’incombe la tâche de bien le faire sonner. L’apprentissage et le contact de votre enfant avec la musique est ainsi rendu plus facile.

Les enfants ont une capacité auditive de beaucoup supérieure à celle de l’adulte. Ils sont très sensibles à la sonorité d’un instrument. Leur offrir un mauvais piano ne fera que décourager un musicien en herbe.

Un bon piano trouvera toujours sa place dans la maison. Même si personne de la famille n’en joue, il sera apprécié à l’occasion de la visite d’un oncle ou d’une amie concertiste et c’est là que vous vous féliciterez de votre achat.

Le piano est un des plus beaux patrimoines familiaux.

Il suit votre famille sur plusieurs générations.

Prenez le temps de bien le choisir, vous serez récompensé.

Mario Bruneau

© Copyright – 1997 – Tous droits réservés

Cours d’accordage et réparation de pianos et d’accordéons disponibles.

Article No.1

Quand doit-on faire accorder son piano?

Un piano accordé est tellement plus agréable à jouer et encore plus à écouter.

En effet, dans leurs efforts à créer un instrument au son le plus riche qui soit, les facteurs d’instruments de musique conçoivent et dessinent leur instrument en fonction qu’il soit joué au diapason.

Le piano n’échappe pas à cette règle et il a été conçu pour donner le maximum de sa richesse sonore quand il est au diapason. Le diapason est la référence par laquelle tous les instruments s’accordent pour pouvoir jouer ensemble en harmonie.

Pour pouvoir jouer à l’unisson, tous les instruments d’aujourd’hui sont accordés au diapason c’est-à-dire au LA 440Hz (Hz = Hertz, vibrations à la seconde). Pour maintenir votre piano au diapason et pour votre confort personnel, vous devez voir à ce que le taux d’humidité de votre maison se situe toujours entre 35% et 60%.

En hiver, l’obligation de chauffer fait descendre dangereusement le taux d’humidité de nos maisons. En perdant son humidité le bois se rétrécit, donc les 5 centimètres d’épaisseur totale que représentent le chevalet et la table d’harmonie diminuent en volume abaissant ainsi la tension des cordes. Le piano descend.

À l’inverse, les taux d’humidité de 90 à 100% rencontrés l’été, font augmenter l’épaisseur du chevalet et de la table d’harmonie en volume ayant pour effet de monter la tension des cordes. Le piano monte. Eh oui! Votre piano monte tout seul vers la fin de l’été, exactement comme si un accordeur l’avait accordé en augmentant la tension des cordes.

Parce qu’il descend plus qu’il ne remonte, le piano doit être accordé tous les ans.

Après deux ans et plus sans qu’il n’ait été accordé, le piano a besoin de deux accordages pour le remettre au diapason. C’est pour cette raison qu’au Québec, on ne peut « sauter » une année sans faire accorder son piano pour économiser puisqu’on devra de toute façon payer pour deux accordages l’année suivante.

Notez aussi que vous ne gaspillerez jamais un accordage en pensant que vous auriez pu attendre. Votre piano se nourrit de chacun des accordages qu’il reçoit. Plus vous le faites accorder, mieux il sonnera, plus stable sera son accord et plus vous l’apprécierez parce qu’il sera à son maximum. Je pourrais même aller jusqu’à le comparer avec votre automobile. Vous ne songeriez jamais à sauter un changement d’huile ou une mise au point n’est-ce pas?

J’habite depuis peu à Magog près de Sherbrooke mais je retourne régulièrement à Montréal pour honorer mes clients réguliers donc n’hésitez pas à m’appeler même si vous êtes de la région Montréalaise. Bien sûr, je couvre facilement toute la région des Cantons de L’Est.

Mon tarif est de $140 pour un accordage régulier. Donc, suivant le texte qui précède, si votre piano n’a pas été accordé depuis quelques années, il y a de forte chance qu’il ait besoins de deux accordages donc, $140 X 2 = $280. Ces tarifs ne couvrent pas les réparations mécaniques ou autres ajustements mécaniques.

Mario Bruneau

© Copyright – 1997 – Tous droits réservés

Article No.2

Les effets du temps sur votre piano

Cet article a paru dans le journal LE TOUR (Sutton-Dunham-Frelighsburg) Hiver 2005

Inventé en 1726 par l’Italien Bartoloméo Cristofori, le piano était le premier instrument à clavier possédant la capacité de jouer avec des nuances dynamiques d’où son nom « pianoforte » (piano = doux, forte = fort) Alors instrument délicat, il passa par plusieurs améliorations pour devenir l’instrument riche et puissant que l’on connaît aujourd’hui. La complexité de sa construction, la science impliquée dans sa facture et le délicat équilibre entre les forces qui contribuent à sa sonorité ne sont pas étranger à l’intimidation qu’il inspire aux pianistes. À la fois respecté par ces derniers, il reste néanmoins l’instrument le moins connu de ses interprètes d’où les nombreux mythes entourant sa construction.

Mon Blüthner circa 1893

Mon Blüthner circa 1893 à Dunham

Il est reconnu qu’un piano doit être accordé une fois par année mais les effets du temps sur l’accordage demandent quelques explications, simplifiées ici pour cet article.

La corde en métal source sonore du piano, ne déplace pas assez d’air pour produire un son perceptible par notre oreille et demande une surface vibratoire pour l’amplifier. La corde transmet donc sa vibration à une table d’harmonie en épinette d’un centimètre d’épaisseur via un chevalet d’érable de quatre centimètres d’épaisseur. Avec sa surface de près de deux mètres carrés, la table d’harmonie est le haut-parleur du piano.

Chaque corde a une tension de 175 livres et le piano en compte 235 pour une tension totale de 20 tonnes. Le pianoforte de Cristofori se serait littéralement replié sur lui-même. C’est le cadre en fonte qui supporte cette tension et c’est précisément cette tension qui est altéré par le temps.

Pour pouvoir jouer à l’unisson, tous les instruments d’aujourd’hui sont accordés au diapason c’est-à-dire au LA 440Hz (Hz = Hertz, vibrations à la seconde). Le taux idéal d’humidité pour conserver un piano au diapason se situe entre 35% et 60% mais nos hivers nous obligent à chauffer l’intérieur de nos maisons ce qui contribue à en diminuer son taux d’humidité.

En perdant son humidité le bois se rétrécit, donc les 5 centimètres d’épaisseur totale que représentent le chevalet et la table d’harmonie diminuent en volume abaissant ainsi la tension des cordes. Le piano descend.

À l’inverse, les taux d’humidité de 90 à 100% rencontrés l’été, font augmenter l’épaisseur du chevalet et de la table d’harmonie en volume ayant pour effet de monter la tension des cordes. Le piano monte. Parce qu’il descend plus qu’il ne remonte, le piano doit être accordé tous les ans.

Après deux ans et plus sans qu’il ne soit accordé, le piano a besoin de deux accordages pour le remettre au diapason. Contrairement à la croyance populaire, un piano aussi bas qu’un demi-ton peut être remit au diapason avec seulement deux accordages et le délai de 24 heures entre les deux n’est pas nécessaire.

Il faut alors considérer les 20 tonnes de tension et comprendre que les premières cordes dont on a augmenté la tension seront de plus en plus lâches à mesure que l’on augmente la tension des autres cordes puisque chacune des cordes agit comme un serre joint.

Pour compenser cet effet de serre joint, le premier accordage sera fait plus haut que le LA 440 en commençant par les basses à 442Hz puis la région du milieu à 443Hz en progressant graduellement vers les hautes jusqu’à 445Hz. Après ce premier accordage, le piano est à 440Hz sur toute sa tessiture mais n’est pas encore parfaitement juste. C’est seulement après le deuxième accordage exécuté de la même façon qu’un accordage régulier que votre piano sera parfait puisque la tension de 20 tonnes ne sera pas altérée.

Votre piano est disponible beau temps, mauvais temps et même durant une panne d’électricité. S’il est bien accordé et entretenu, il en sortira toujours une belle musique. Prenez donc le temps d’en profiter.

Mario Bruneau, pianiste – accordeur-technicien (819) 769-1407

Visitez le site officiel Les Pianos Mario Bruneau

© Copyright – 1997 – Tous droits réservés